Matériel

Le recycleur, système central de la plongée technique

Recycler le gaz respiratoire
Le recycleur, Close Circuit Rebreather, est en fait un scaphandre en circuit fermé, à l’inverse du scaphandre autonome en circuit ouvert.
Il est constitué de faux poumons, d’un canister, d’une boucle respiratoire, d’une bouteille d’oxygène et d’une bouteille de diluant.

Filtrer le CO2
Pour permettre de demeurer longtemps sous l’eau, il convient d’épurer le gaz du C02 rejeté à chaque expiration. C’est la fonction de la chaux sodée contenue dans la cartouche filtrante, nommée canister. 1kg de chaux sodée permet de disposer d’environ 90min de capacité d’épuration.

Mesurer la PpO2
Mais le risque est grand, à force de recyclage de l’air, d’appauvrir le mélange en oxygène. Il est donc VITAL de mesurer en permanence la PpO2 du mélange gazeux. Tous les recycleurs sont donc équipés d’un système de mesure de la PpO2, soit manuel, soit automatique.
La régulation de la PpO2 est soit par injection manuelle, soit réglée automatiquement par un ordinateur qui assure l’injection via un solénoïde qu’il commande.

   Oxyscan

   Connaitre sa Pp O2, Connaitre sa Pp O2, Connaitre sa Pp O2
   Tel est le mantra du plongeur en recycleur… oui mais comment?

    Avec L’Oxyscan 100 sur les recycleurs submatix.

    L’Oxycsan 100 est un système simple de contrôle de la Pp O2 , avec un logiciel préinstallé d’asservissement (Set Point Controller)
    L’Oxyscan est relié à un capteur d’oxygène (de petites piles à combustible dont l’intensité du courant est proportionnelle à la pression
     partielle d’O2 ).

    Avant toute utilisation, l’Oxyscan doit être calibré, ceci est fait à l’air, dont le mélange est stable et la proportion d’O2 connue (21%).

    Au cours de la plongée, le plongeur est informé de sa Pp O2 soit en regardant les consoles (affichage numérique) soit par 
    l’intermédiaire  du HUD (head up display) qui l’informe d’éventuelles alarmes (limites hautes et basses) par des LEDs de couleur.

    Il est à noter que les capteurs d’oxygène sont des consommables, il convient donc de les changer régulièrement et d’avoir un système 
    redondant.

Diluer l’O2
Dans un CCR, le gaz respiré est enrichi en O2. Encore faut-il que la Pp02 de ce gaz soit naturellement inférieure à la PpO2 souhaitée. C’est le rôle du diluant, qui peut être de l’air ou du trimix.

Les recycleurs utilisés par Caouanne Tech Plongée

Le SMS 100 de Submatix
Premier CCR de Caouanne Tech Plongée, le SMS 100 est totalement mécanique. D’une fiabilité exceptionnelle, sans une once d’électronique embarquée, il séduira les allergiques des systèmes complexes. Avec deux oxyscan et d’un injecteur d’O2 couplé à une buse de débit massique réglable, vous pouvez régler à votre souhait la PpO2 de votre boucle.

Le Quantum Submatix
Une merveille de technologie et de fiabilité allemande. Elaboré avec le concours de Jeff d’Hippoconsulting, l’importateur Submatix, le Quantum et le mini-Quantum allient fiabilité, performance et solidité.
Avec son canister en double paroi (excellente isolation thermique de la chaux sodée, notamment pour les plongées en eau froide),  son injection automatique d’O2 et un pilotage dés plus fins par l’ordinateur SPX, le Quantum est destiné aux plongeurs les plus exigeants.

    Plonger en recycleur O2 pur :

   Caouanne Tech Plongée dispose d’un recycleur ARO C96 fabriqué par la marque italienne San-O-Sub.

Ce recycleur entièrement mécanique, à la fois simple et robuste, comprend:

  • un sac ventilatoire unique d’une capacité de 9,5 litres (faux poumon)
  • une cartouche de chaux sodée d’une capacité de 1,5kg
  • un bloc d’oxygène pur de 2l à 200bar
  • deux tuyaux annelés
  • un embout obturable
  • un système d’injection manuelle d’oxygène.
  • Un manomètre de contrôle de la pression d’oxygène

    Des clapets unidirectionnels assurent un sens unique de circulation du gaz dans la boucle ventilatoire.

    L’air expiré par le plongeur passe au travers de la cartouche de chaux sodée qui fixe le CO2.

   Après fixation du CO2, le gaz continue son circuit dans la boucle (avec injection d’O2 si besoin) pour une nouvelle inspiration par
   le plongeur.

   Léger (6kg) et peu encombrant (40cm x 40cm x 11cm, hormis la bouteille d’O2), ce recycleur offre une autonomie d’environ deux heures,

    la profondeur maximum d’utilisation est de 6 mètres.

Les matériels indispensables

La chaux sodée

Les parachutes de palier
Se signaler en surface, se soutenir au palier. Le parachute de palier et son dévidoir sont aussi utiles pour se signaler le temps du palier que pour se soutenir…

Les flasheurs
Eléments indispensables du plongeur en CCR qui s’aventure dans l’eau chargée. Peu de visibilité, pas de bulle… comment se faire repérer par ses amis de palanquée ? Le flasheur est alors indispensable.

Les bail out
Indissociable du CCR, le bail out représente le secours indispensable en cas de défaillance du recycleur. Si de nombreux volumes différents sont disponibles, l’aluminium est cependant largement privilégié par les plongeurs tech, en raison des avantages de poids présentés par ce matériau.

Nos partenaires

 

Innodive a été créé par des plongeurs passionnés qui depuis 2006 mettent un point d'honneur à tester toute la gamme proposée.

« C'est notre engagement qualité pour offrir le choix des meilleurs produits et un rapport qualité/prix idéal. Nous privilégions le matériel fabriqué en Europe, à la fois pour la qualité, mais également pour le faible impact écologique dû au transport.

 

Nous proposons une sélection de matériel haut de gamme, durable et efficace pour toutes les plongées techniques. Nous entretenons ainsi des relations privilégiées avec nos fournisseurs, ce qui assure rapidité de livraison et SAV de qualité à nos clients. Nous ne sommes pas des discounters, sur lesquels vous ne pourrez pas compter en cas de besoin. Nous assurons ainsi notre pérennité et celle des fabricants en ne vendant pas les produits au rabais.»

Si Innodive commercialise ont été les premiers à importer en France les phares Tillytec, les ordinateurs de plongée Shearwater et HeinrichsWeikamp, les sous vêtements Fourth Element, les scooters Suex, les combinaisons Otter, les flexibles Miflex, l’entreprise développe également depuis 2008 ses propres produits, qui sont dessinés et fabriqués selon leurs plans après des tests terrain

 

Partenaire de longue date, CaouanneTechPlongée fait régulièrement appel aux conseils et aux services d’Innodive pour ses matériels.

CaouanneTechPlongée distribue les scooters Téséo pour la France

Téséo et CaouanneTechPlongée se sont retrouvés autour d’une passion commune : l’exploration sous-marine. Les fondateurs de Téséo, aussi qualifiés en plongée sous-marine qu’en production de haute technologie, ont conjugué leur savoir faire pour créer et produire une gamme de scooters sous-marins haut de gamme aussi performants que fiables.

Cette gamme se décline actuellement en 5 modèles :

·                * RC, plutôt destiné à un usage récréatif

·               * TRS 1, TRS2, BM1 et BM2 : des machines très performantes,
 tout particulièrement destinées aux plongeurs tech et recycleurs exigeants.

Si Téséo a travaillé l’hydrodynamisme de ses scooters, ses experts ont également particulièrement soigné le pilotage du bloc énergie et du bloc moteur. Selon le modèle,           3 modes de vitesse sont disponibles, directement paramétrables par l’utilisateur.

En devenant centre de test et distributeur pour la France, CaouanneTechPlongée aura le plaisir d’en assurer la promotion, la distribution et le SAV sur le territoire français.

 

Fiers de ce partenariat entre deux PME européennes, nous aurons le plaisir d’animer prochainement plusieurs évènements qui permettront aux plongeurs français de venir évaluer par eux-mêmes la qualité de ces machines fiables et performantes.

   

En scooter aux 2 Frères

 

 

   
caouanne.tech.plongee@gmail.com
06 52 65 15 50